Que se passe-t-il si je manque de respect envers mes parents ?

Publié le par Islam


Que se passe-t-il si je manque de respect envers mes parents ?

Ce qui va être dit ici va faire un peul mal au cœur. C’est vrai. Mais il faut parfois mettre en garde.
Si tu manques de respect envers tes parents ou si tes parents meurent alors qu’ils ne sont pas satisfaits de toi, sept choses vont se passer ici-bas et trois choses dans l’au-delà.  


LES SEPT ÉLÉMENTS ICI-BAS    
   
1) Dieu assombrit ton visage et ta vie. Le Prophète a dit : « prend soin de l’affection de ton père, ne le laisse pas tomber ou sinon Dieu éteindra ta lumière »

2) Tu seras humilié. L’humiliation pénétrera ta vie.


3) L’irrespect envers les parents est, selon un hadith, un des actes puni très tôt, avant l’au-delà.


4) Les catastrophes tombent sur toi.
• Un hadith raconte l’histoire d’un homme très pieux. Cet homme faisait la prière. Sa maman l’a appelé. Il s’est donc demandé : « ma maman ou ma prière ? », il a choisi la prière. Après trois reprises, sa mère a fait une invocation contre lui. Peu après, une femme l’a accusé d’avoir commis l’adultère avec elle. Il était innocent, mais tout le monde avait entendu la nouvelle. Jusqu’au jour où sa maman l’a appelé et il lui a répondu. Ce jour là, la femme qui l’avait accusé a avoué qu’elle avait menti.
• Observe ici comment les catastrophes sont liées à la situation de la mère par rapport à son enfant…
• Un autre élément : c’était la prière ! Alors, que dire des personnes qui sont en conversation avec leurs amis et négligent l’appel de leur mère ? Mes amis ou ma maman ? Le téléphone ou ma maman ? Que dire des gens qui éteignent leur portables pour ne pas devoir répondre à leur maman qui brûle d’impatience de s’assurer qu’ils vont bien ?!


5) Celle-ci fait très peur : tu ne pourras pas prononcer les deux témoignages de la foi (Chahadatâne) avant de mourir (« Ach-Hadou Alla Ilâha Illa LAh, wa Ach-Hadou anna Mouhammadan Rassouloul-LAh » : Je témoigne qu’il n’y a de divinité sinon Allah et que Mohammed est son Messager)
• C’est l’histoire d’‘Alqamah, un compagnon du Prophète (qpssl), il était pieux. Sa vie allait très bien, le Prophète était satisfait de lui. Alors qu’il allait mourir, il voulut prononcer le témoignage de la foi, mais il n’y parvenait pas ; pourtant il savait tenir une conversation, mais lorsqu’il voulait prononcer le témoignage, il sentait une lourdeur intense pesant sur sa langue.
Ses amis allèrent vite trouver le Prophète et lui demandèrent ce qu’il se passait. Le Prophète dit subitement : « A-t-il une mère ? », ils répondirent « Oui ». Le Prophète alla vite trouver la mère et lui dit : « Y a-t-il dans ton cœur un malaise à propos d’‘Alqamah ? » (Parfois la mère cache sa souffrance et ne la manifeste pas, c’est pour cela qu’il ne faut jamais penser que nos mères sont satisfaites de nous sans avoir réellement vérifié dans leur cœur)
Elle répondit effectivement « Oui… » Puis elle ajouta : « Il prend les bons fruits et les donne à sa femme et ses enfants et ne laisse pour moi que les fruits amers… » (Que dire alors des gens qui préfèrent leur copains à leur mère ? Que dire de ceux qui, une fois avec leurs parents, se sentent mal à l’aise et veulent s’enfuir et sortir avec leurs amis ? ‘Alqamah n’a préféré que ses enfants et il ne parvient quand même pas à prononcer le témoignage !)
Le Prophète voulut alors trouver une solution pour que la maman pardonne à son fils. Pour cela, il demanda qu’on allume un feu et qu’on y jette ‘Alqamah… Ainsi, la mère se sensibiliserait et pardonnerait par pitié. En effet, elle s’écria « Ô Messager d’Allah, c’est bon, je suis satisfaite de lui ! Je suis satisfaite de lui ! » Soudainement, on entendit ‘Alqamah dire « Ach-Hadou Alla Ilâha Illa LAh, wa Ach-Hadou anna Mouhammadan Rassouloul-LAh ».
• Attention ! Au moment de la mort, la langue trahit ! Mais imagine maintenant que tu es dans la même situation ; le Prophète n’est pas là pour régler le problème ! Que vas-tu donc faire ? Ou alors, imagine que ta maman est décédée avant toi ; tu aurais besoin d’un repentir extraordinaire pour régler ton problème !


6) Si tes parents font une invocation contre toi, cette invocation est réalisée !


7) La dernière est très difficile aussi : Il y a un hadith du Prophète qui annonce la libération de Jérusalem. Tu ne pourras pas entrer à Jérusalem lorsqu’elle sera libérée. Le Prophète a dit : « N’entreras pas à Jérusalem (lorsqu’elle sera ouverte) le buveur d’alcool et l’irrespectueux envers ses parents ! »


LES TROIS ÉLÉMENTS DANS L’AU-DELÀ      
 
1) Dieu ne te regardera pas le jour du Jugement. Le Prophète a dit que trois personnes que Dieu ne regardera pas, ni purifiera et qui auront un châtiment douloureux : le premier est l’irrespectueux envers ses parents !

2) Dieu n’accepte pas tes actions : Un homme s’est présenté au Prophète et lui a demandé « Ô Messager d’Allah, si je fais ma prière, le jeûne, l’aumône et le pèlerinage, Dieu accepte-t-Il cela ? » Alors le Prophète a répondu « Il accepte ; et tu seras au Paradis avec les Prophètes, les Véridiques, les Chahids et les Bienfaisants ; Sauf si tu es irrespectueux envers tes parents ! ». Attention, remarque bien que ce sont quand même les piliers de l’Islam qui sont mis en danger lorsque tu es irrespectueux envers tes parents !


3) Tu seras parmi les derniers à entrer au Paradis : Le Prophète a dit : « N’entrera pas au Paradis l’irrespectueux envers ses parents, jusqu’à ce que le monde entier soit jugé ».
Exemple d’irrespect :
- le fait de regarder rudement ses parents. Le Prophète a dit : « Celui qui regarde rudement son père ou sa mère, je n’ai rien à faire avec lui le jour de la résurrection ! » (Comment sera donc le Prophète envers ceux qui élèvent leur voix devant leurs parents ?... Que se passe-t-il si tu fais une chose contre leur volonté et que ta maman pleure par exemple ? Aie ! Dieu emplira les Cieux de Sa colère juste à cause de cette larme ! Il y a malheureusement des gens qui sont fiers devant leurs copains d’avoir ridiculisé leurs parents ou de leurs avoir répondu méchamment !)

Commenter cet article